Ce qui m'est arrivé dans la maison de mon père.

Bonjour à tous et à toutes, je vous partage le récit d'une amie, bonne lecture...

Je suis née dans le Limousin mais j'ai habité dans plusieurs régions, actuellement j'habite dans le sud est de la France. 

En 2005 j'ai perdu mon père, de mort violente, on va dire. Il habitait dans une maison qu'il avait acheté pour sa femme, son fils (mon demi frère) et lui depuis quelques années quand il est décédé. A partir du moment où ils sont allés habiter là sa vie de famille s'est lentement détruite. Mon demi frère est devenu un ado très perturbé, sa femme (bon, c'etait déjà quelqu'un de spécial) s'est mise à le tromper de partout ... Mon demi frère a fini par exiger de résider ailleurs (alors qu'il etait mineur) et sa femme a demandé à habiter ailleurs aussi. Ils ont fini par divorcer. Mon autre frère et moi même n'etions plus proches de lui non plus. Il s'est retrouvé seul là. Il a repris contact avec mon frère qu'il ne voyait plus depuis des années. Il est devenu clair qu'il devenait de plus en plus dépressif. Je vous laisse imaginer la suite. 
Quand il a été décédé nous avons du vider la maison petit à petit pour la mettre en vente. Mes frères trouvaient de nombreux prétextes (on les comprend) pour ne pas y mettre les pieds. je m'y suis donc retrouvée seule à de nombreuses reprises bien malgré moi. du fait que mon père y etait décédé je me sentais mal dans cette maison pourtant très belle. en particulier dans le grenier. à plusieurs reprises j'ai ressenti le besoin de regarder les poutres du toit, je ne sais pas pourquoi. 

Il y a eu beaucoup de visites mais les gens etaient mal à l'aise, il y a eu pas mal de curieux, nous l'avions mise dans deux agences mais bizarrement aucune nouvelle de la 2ème agence. des visiteurs ont dit qu'elle semblait squatée (parce qu'il y avait beaucoup de cartons, vu que j'etais la seule à venir là ou presque). 

J'ai fini par avoir d'autres éléments plus tard, ce qui m'a permis de comprendre beaucoup de choses.

Un de mes deux frère, qui a deux ans de moins, persistait à vouloir organiser des repas avec des amis à lui dans la maison, selon lui pour que notre père sente notre présence. je n'avais aucune envie de venir mais une fois j'ai accepté d'y aller. je n'habitais plus le Limousin mais Midi Pyrénées depuis de nombreuses années.

On a mangé là avec ses deux amis et j'etais mal à l'aise ! terriblement mal à l'aise !!! surtout que personne ne rangeait la maison et, pire, c'etait sale, il y avait de la vaisselle plein l'évier, surtout une grosse trainée de saleté sur le sol de l'étage depuis la cuisine, descendant l'escalier jusqu'à la porte d'entrée au rez de chaussée! due à un gros sac poubelle qui a été trainé sur le sol depuis la cuisine jusqu'à la rue. le mal être a commencé à m'assaillir. je suis allée dans la cuisine et, comme souvent, je me parlais à voix haute. je suis pas une femme d'intérieur mais voyant le désordre et la saleté j'ai commencé à faire la vaisselle. disons aussi que.... il fallait bien que je m'occupe pour oublier à quel point j'avais envie de m'enfuir. c'est là que j'ai senti très fortement une présence LOURDE juste derrière moi. je ne peux pas dire que c'etait mon père, non, ni de précédents occupants, mais il y avait quelqu'un derrière moi et je savais que ce n'etait pas humain, vivant. j'ai pas osé me retourner de suite;... j'ai dit à voix haute "Papa? tu vois le désordre dans ta maison? ça te met en colère?" punaise, j'etais morte de peur. J'ai dit "d'accord, je m'en occupe tout de suite et je te promets que je ne laisserai pas ce bordel s'installer à nouveau" j'ai continué la vaisselle, j'ai lavé par terre, j'ai tout rangé.... lavé les escaliers jusqu'en bas.... quand on me connait je suis pas l'amie du rangement mais là j'ai pas trainé croyez moi. j'ai l'impression de en pas avoir levé réellement les yeux jusqu'à ce que j'ai fini. 

Une fois le ménage fini, je suis allée dans le salon où mon frère et ses amis continuaient à boire la cave de notre père où il y avait de très bonnes bouteilles. j'ai dit ce qui m'etait arrivé et que je voulais partir immédiatement. mon frère a dit, je crois, que ça l'étonnait pas. ça fait longtemps, plus de 10 ans, dans 4 jours cela fera 11 ans que notre père est décédé... donc ah, je me souviens pas de tout. il n'a pas fait trop de difficultés alors que c'est d'habitude quelqu'un de rigide. on est partis. 

La maison est restée en vente un an sans succès. l'agent immobilier avait plus ou moins renoncé, il y a eu de moins en moins de visites. au bout de 6 mois j'ai pu revenir chez moi avec ma fille mais j'ai enfin eu des explications sur cette maison. 

Elle date si ma mémoire est bonne des années 60. la dame qui l'a fait construire etait célibataire sans enfant, elle avait des neveux et beaucoup d'argent. elle a fini sa vie là, très seule si j'ai bien compris. d'après mon demi frère elle aurait été "poussée vers la fin" par ses neveux pour toucher l'héritage, mais ça, je ne peux pas le prouver. 

Je ne sais pas si le propriétaire suivant a vécu quoi que ce soit là mais mes frères m'ont parlé de celui juste avant notre père et sa famille.... Il a eu une grosse dépression et... il s'est pendu dans le grenier à une poutre. Visiblement les gens du voisinage le savaient, et mon père l'a su aussi. avant l'achat ou après, je ne le sais pas. il est évident après coup que pas mal de visites de la maison etaient par curiosité pour la "maison du pendu" et de celui qui... enfin voilà. une maison maudite dans notre petite ville! waaaaa formidable ! mais pour cela encore, je n'ai que des suppositions. Il est bien évident que nous n'avons pas parlé de ces "détails" aux agents immobiliers ! Nous avions confié les clés à une autre agence immobilière... pas de nouvelles d'eux malgré des appels téléphoniques... "on y pense ne vous inquiétez pas..." . 

Un weekend, lassée que rien ne bougeait pour les visites etc j'ai nettoyé la maison, il n'y avait presque plus de choses qui traînaient, il ne restait plus que certains gros meubles. Nous avons enfin eu un acheteur , quelle joie... un homme très âgé qui souhaitait vivre à coté d'un ami d'enfance. il venait de loin, il ne connaissait pas l'histoire. 

Peu de mois après il est décédé lui aussi. 

Du côté de l'autre agence, je suis allée récupérer les clés après la signature du compromis de vente.... Finalement le type n'a organisé aucune visite, même s'il pouvait se faire une belle commission... quand je lui ai demandé pourquoi il a dit "parce que" . pas de réponse, j'ai pas insisté. il avait pourtant trouvé la maison magnifique. Depuis, je ne sais pas s'il y a d'autres habitants, je regarde sur Google street view de temps en temps et c'est toujours la même vue de 2000 chais pas combien, il y a toujours un panneau "à vendre" 

La dégringolade de la famille s'est installée peu à peu à leur installation, l'ex femme de mon près suite à ça s'est perdue dans l'alcoolisme, la vie c'est bizarre, n'est ce pas? 

Je vous remercie d'avoir lu jusqu'au bout.

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot pnfooe ? :